Thursday, August 24, 2006

Pour les cinéphiles avertis,les autres je les emmerdes profondément!


Christina Ricci n'a pas fait de claquette et pourtant j'etais dans la peau de Billy Brown(Spike Jonze devrait en faire un film).J'aime se nom surtout les initiales,qui sont celle d'un autre film de ce même Billy d'ailleur mais aussi celle d'un chanteur pas aussi éloigné de Gainsbourg !(Gainsbourg qui a par ailleur une fille se surnomant Charlotte,prénom qui commence par C qui est la lettre qui précéde le B,et qui joue en ce moment dans un film avec Alain Chabat,qui a lui aussi également un nom commençant par la lettre C.Je préfére néanmoins la lettre B,mais bon je respecte le gout des autres!)J'etais aussi un Bridges (qui commence également par un B )sans avoir joué aux cartes normale puisque j'ai tout laminé au billard:"Va en 1 minute chrono (sans Kiefer Sutherland,pas de B,mais un rapport avec Billy Brown),rentré 5 boules jaunes et la noire),voila telle etait ma soirée qui aurait fait (il faut le reconnaitre) un bon film de boules.

Mes respects au personnes ayant tout compris (Keane a jamais révé de tout comprendre)!

Les autres,sauf le respect que je vous doit,procurez-vous un cerveau !

3 comments:

un vrai cinéphile said...

j'ai très bien compris le sens caché de ce commentaire et les films auxquel tu fais référence !
Il faut biensur comprendre Bridge
t Jones et non Billy Brown, Christina Ricci qui joue dans Cursed, ta référence a Sutherland aurait pu etre Donald (mais joue vraiment dans des films trop nuls) mais c'est a Kiefer, acteur fétiche de Schumacher... et le billard que tu racontes est bien évidemment celui de la fameuse scéne de Rush Hour ou Jackie Chan fait des accrobaties avec une table de billard....

Le seul cinéphile, le vrai, l'unique. said...

A l'instar de Billy Brown, Raymond séjourna quelques temps à l'ombre. Deux interminales années, si mes souvenirs sont bons, à ressasser toute la racune qu'il éprouvait à l'égard d'Eddy, ce bandit de bas étage qui bien des années plus tard figurera en bonne place à la distribution d'une série à succés que tout le monde connait (spécial kassdédi à Quentin). Voila pour ce qui est de la principale similitude entre le très mauvais film de Kiefer Sutherland et le petit bijou de l'éternel inconsolable.
j'ai bon pour cette réference?

Eddy, le bandit de pacotille. said...

@quentin:tu trouveras sur le lien la raison du pourquoi du comment de la kassdédi.Tu l'as reconnu? il n'apparait que quelques secondes dans le film avant qu'une balle long rifle 9mm (je ne sais pas ce que ça signifie exactement mais jai déja entendu ça dans des films) lui atteigne la boite cranienne.